SteveMind7 Coaching exclusif et Premium pour femme affaires entrepreneures

Pourquoi me choisir ?

 

" Parce que j’ai moi aussi un coach.

J'ai découvert le coaching en traversant une période dans laquelle j'avais moi-même eu à faire face à certains obstacles que je n'arrivais pas à surmonter seul. J'ai appris à accepter ce qui est et j'ai reconnu mon pouvoir de façonner la vie en toutes les circonstances. Ce qui jusqu'alors m'avait souvent troublé s'est soudain révélé être une force énorme. J'ai alors restructuré mon indépendance sur la base des principes de la réussite et refaçonné mes  actions ce qui a fait de moi un conseiller infaillible. "

Ma méthode - trouver tes angles morts

Nous croyons tous prendre des décisions logiques et rationnelles, mais c'est faux. Nous faisons des choix de façon inconsciente et émotionnelle, puis nous les justifions de façon logique et rationnelle inconsciemment. Les angles morts sont des biais cognitifs sous forme de pensées qui manquent d'objectivité et qui sont illogiques ou irrationnelles, mais qui ont tendance à être systématiquement utilisées dans diverses situations. Ces biais constituent des façons rapides et intuitives de porter des jugements ou de prendre des décisions qui sont moins laborieuses qu'un raisonnement analytique qui tiendrait compte de toutes les informations pertinentes. Ces jugements rapides sont souvent utiles mais sont aussi à la base de jugements erronés typiques. Les conséquences de ces automatismes peuvent être bénins ou très désavantageux.

 

Le prix Nobel d'économie 2002 D. Kahneman décrit en effet deux vitesses de la pensée ; la pensée automatique qui est donc rapide et efficace et s'opère dans l’inconscient et la pensée contrôlée, plus lente, qui nécessite un engagement et relève du conscient. Si nous avons tendance à nous concentrer sur la pensée consciente lorsque nous voulons atteindre nos objectifs de vie, l’inconscient contient un pouvoir latent incroyable qui peut s'avérer déterminant dans notre réussite.

Un exemple :

Si je te dis : "ne pense pas à un éléphant rose", de quelle couleur est-il ?

Juste, rose. Nos pensées vont automatiquement dans une direction par rapport à nos croyances et valeurs, inconsciemment. Un autre exemple ; combien de voitures rouges as-tu vu ce matin ? tu ne sais pas vraiment ? pas de soucis, tu vas sourire lorsque tu verras la première tout à l'heure. Tu as déjà bien compris que nous ne contrôlons pas tout – sauf si quelqu’un te le fait remarquer - on parle alors des “angles morts”, - "blind Spot". Ce sont des processus inconscients qui agissent comme des points aveugles. 

95 % de notre activité se fait de manière inconsciente - des informations de nos expériences passées, qu’elles soient vécues (issues de notre histoire personnelle) ou non, ces informations fonctionnent comme des “mémoires”. A chaque fois qu’une situation arrive, elle réactive l’une de ces mémoires inconscientes. Ces situations peuvent déclencher une sensation d'inconfort. Ce sont les "angles morts" - des points aveugles où nous ne nous voyons pas, même si l'on se retourne sur soi-même.

Imagine-toi dans dans ta voiture et tu veux te garer. Les angles morts sont comme les réactions de ton inconscient - invisibles. Si par contre une autre personne se trouve en dehors de la voiture et te guide, cela te facilitera ta manœuvre. 

 

Anne, femme d’affaires au futur prometteur et mère de famille, était de plus en plus anxieuse, mal à l'aise dans certaines situations au travail et dans la vie privée. Elle dormait mal, se réveillait le matin sans énergie. Elle se remettait de plus en plus chaque jour en question, se demandait si elle avait bien fait, malgré ses capacités professionnelles acquises et prouvées en tant qu’entrepreneuse et leader. Son entreprise allait très bien, il n'y avait aucune raison apparente d'être anxieuse. 

 

Après la première séance, j’ai découvert qu’elle n’a jamais aimé faire des choix. Elle avait donc conditionné inconsciemment son esprit à réagir négativement dans toute situation impliquant la prise de décision. Une croyance limitante s'était donc installée en elle, d'où un manque de confiance lorsqu’elle était confrontée à ces situations ou conflits.

Nous avons alors commencé un travail de fond pour désamorcer et remplacer ses pensées négatives automatiques et avons recadré son inconscient de manière positive. 

Au fil des séances, Anne s’est débarrassée de ses peurs  et de ses croyances limitantes et négatives– elle a repris confiance en elle - en elle et en ses capacités de décision et a pris conscience de sa réelle valeur en tant que femme.